Les tresors orthodoxes et ottomans des Balkans - Travel to Bulgaria

Dates:

10 days / 9 nights



price: 0

 
Les Orthodoxes et les Ottomans trésors des Balkans
( la Bulgarie et la Turquie )
10 jours/ 9 nuits


Jour 1 - arrivée à laéroport de Sofia , la capitale bulgare.
Transfert de l'aéroport à l'hôtel du centre-ville.

Visite à pied du centre-ville (environ 3 heures). Vous verrez St.Sophia , léglise datant de 5e-6e siècle de notre ère, un monument de la civilisation médiévale bulgare qui a donné le nom actuel de la ville. Visitez la plus grande cathédrale Alexandre Nevski quon voit de loin avec son dôme doré, la rotonde Saint-Georges 3ème-4ème siècle et la forteresse ville et vous sentirez l'atmosphère de la ville, dont l'histoire remonte à plus de 5000 ans.
Dîner dans un restaurant folklorique. Il vous permettra non seulement de déguster les plats typiques bulgares, mais aussi écouter de la musique folklorique bulgare e de plonger dans les rythmes des danses dynamiques folkloriques bulgares.

Jour 2- Petit déjeuner. Départ pour le monastère de Rila.

Le monastère de Rila est l'un des symboles de la Bulgarie et cest également une destination touristique populaire. Le monastère se trouve au sein de la montagne de Rila, à une altitude de 1147 m. Il est situé à environ 120 km de Sofia.
Le monastère a été fondé la première moitié du 10ème siècle. Son histoire est directement liée à St. Jean de Rila, le premier ermite bulgare, qui sest installés dans la région et qui a consacré sa vie au jeûne et à la prière. Le monastère a été initialement situé à la proximité de la grotte où le saint habitait. Après son décès en 946, Saint Jean de Rila fut enterré à proximité de la grotte où il vécut en anachorète. Au fil des siècles, le monastère de Rila est devenu le centre spirituel littéraire et culturel de la Bulgarie. A la Renaissance nationale bulgare (XVIIIe s. - XIXe s.), le monastère a contribué à la création dune cinquantaine de couvents dans les principaux villages bulgares. Les prêtres les plus instruits y ouvraient des écoles, enseignaient et envoyaient des pèlerins au monastère. La surface totale du cloître, de l'église, des habitations et des bâtiments agricoles est de 8 800 m². Le monastère est composé denviron 300 locaux, dont 100 sont des cellules monastiques.
Après la visite du monastère un déjeuner dans un élevage de truites dans ses environs.
Retour à Sofia. Le temps d'explorer par vous-même le centre-ville.
Dîner. Nuit.

Jour 3 - Petit déjeuner. Départ de lhôtel.

Visite de l'église de Boyana, située dans la banlieue de Sofia. Il s'agit d'un véritable chef-d'œuvre de l'Age Moyen bulgare. Ses fresques datent de lannée 1259 ans Léglise qui fait partie des 100 monuments du patrimoine bulgare est également inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de lUNESCO. Dans le Musée national d'histoire vous verrez de véritables trésors. Il se trouve dans le complexe gouvernemental de Boyana. Ses riches collections sont diverses d'âges, allant de l'ère paléolithique jusqu'à nos jours. Y sont conservés plus de 700 000 monuments de la culture qui retracent l'histoire des terres bulgares actuelles, depuis plus de 8000 ans et jusqu'à nos jours. Dans les salles du musée sont exposés à peine 10% de tous ces objets et monuments de valeur.
Départ pour Veliko Tarnovo. Déjeuner sur la route. Arrivée à l'ancienne capitale bulgare. C'est une belle ville construite sur des collines qui dominent la rivière Yantra. En 1185 la ville fut designée capitale de lEtat bulgare restauré par les frères Assen et Petar. Après son désignation comme capitale, la ville sest rapidement développée. Pendant la période XIIe - XIVe siècle Veliko Tarnovo fut la forteresse bulgare imprenable, ainsi que le centre culturel et spirituel de lEtat.
Dîner.

Jour 4 - Petit déjeuner. Visite de la colline Tzarevetz, avec la forteresse portant le même nom, entourée de ses trois côtés par la rivière Yantra.
Les fouilles archéologiques démontrent que Tsarevets ne fut pas une forteresse fermée, mais une vraie ville médiévale, dont le centre impressionnait par son château, son église Ste Petka, ses nombreux bâtiments résidentiels et commerciaux et ses tours de défense. Sur la plus haute partie de Tsarevets se situait la résidence du patriarche et léglise patriarcale Ascension.
La vieille ville avec son architecture a conservé lesprit des époques lointaines. Les visiteurs, marchant par les rues Gurko ou Samodivskata charshia, ont loccasion de voir des bâtiments construits il y a 200 ans. La rue commerciale est un ensemble ethnographique, disposant des ateliers dartisanat, des boutiques de souvenirs et des galeries.

Dans vieille ville se trouve la plus grande parte des musées locales, y compris le Musée darchéologie, le Musée du Renouveau et de l'Assemblée constituante, le musée dhistoire moderne et contemporaine, la Maison de Sarafovi, la maison-musée de Petko Rachev. Slaveykov, lauberge de Stambolov, lauberge de Hadzhi Nikoli, etc.

Temps libre pour visiter la ville et goûter la cuisine locale.

Après le déjeuner, visite du village Arbanassi, inclus sur la liste de l'UNESCO du patrimoine culturel mondial. Il est situé sur une colline à 4 km de la ville. Le village est fondée au 13ème siècle par des boyards bulgares. On retrouve la première mention écrite dArbanasi dans un firman du sultan Soliman le Magnifique de 1538. A lépoque de la domination ottomane, les gens du pays gagnaient leur vie par lélevage et le commerce. Certains pratiquaient lartisanat et la sériciculture (l'élevage du ver à soie).
Au XVIIe siècle, la ville acquit une importance commerciale considérable : ses commerçants étaient célèbres et voyageaient dans tout lEmpire ottoman. Les maisons des commerçants riches de cette époque ressemblent à de petites forteresses : dun aspect rigoureux et austère, sans balcons ni terrasses, elles ont des grilles de fenêtres et des portes solides ferrées. Lintérieur par contre est riche et somptueux : lornementation intérieure des portes, des fenêtres, des armoires et des plafonds avec des sculptures en bois extrêmement riches montre le goût, lhabilité et la maîtrise du constructeur.
Un trait caractéristique des maisons dArbanasi est quelles sont aménagées de telle manière que les habitants pouvaient y rester longtemps sans devoir sortir sauf dans la cour pour récupérer de leau du puits. Il y a 144 maisons qui sont declarées monuments architecturaux tels que Hadzhihristovata maison, Konstantsaliev, Hadjiiliev, Kandilarov maison et autres. Elles sont des plafonds richement décorés en bois sculpté, de jolies portes, des volets et des grilles décoratifs .Les plus intéressants des musées dArbanasi sont la maison de Konstantsaliata, lEglise Ste Nativité du Christ, lEglise des Sts Archanges Michel et Gabriel.
Dîner dans l'atmosphère des anciennes maisons d Arbanassi. Retour à l'hôtel à Veliko Tarnovo.

Jour 5 - Petit déjeuner. Départ pour Kazanlak et Etara.
Sur la route visite du musée en plein air Etara. Le complexe architectural et ethnographique dEtar est situé dans les alentours de la ville de Gabrovo. Cest un musée en plain air dont le but est de présenter larchitecture et les coutumes typiques de la région de Gabrovo depuis la deuxième moitié de Ve siècle jusquau début de ղe siècle. Vous pouvez y boire du café fait sur sable chaud accompagné de la confiture spéciale dite blanche , visiter les ateliers de diferants artisans. Et acheter des objets faits par eux. Déjeuner sur place dans un auberge typique.
Départ vers Kazanlak. La route monte et traverse le Balkan par le col de Shipka. Le musée-parc national de Shipka se trouve au sommet Shipka (1326 mètres de hauteur) du Grand Balkan, à 28 km de Kazanlak et à 22 km de Gabrovo. Le parc comprend 26 monuments, des positions, des batteries et des abris souterrains des défenseurs du col de Shipka durant la guerre de libération russo-turque de 1877-78 , dont le plus grand a une hauteur de 31,5 m.

Au pied dun col, sur le versant sud , non loin de la ville de Shipka, se trouve le monastère de Shipka Rozhdestvo Hristovo (Nativité du Christ). Il est dédié aux soldats russes tués pendant la guerre russo-turque 1877-1878 année.Les ressources financières pour la construction sont une donation faite par le peuple de la Russie, le terrain à bâtir est accordé par les habitants de Shipka. La coupole dorée est visible de très loin. Elle a été construiet dans le style des églises russes du 17ème siècle. Ses murs sont couverts de fresques magnifiques.
Juste après le village de Shipka on entre dans la Vallée des Rois. Elle a reçu son nom à cause des 1 000 timilus qui y se trouvent. Ils sont datés 4-5-ème siècle av. J.-C. Seulement 10% sont étudiés par les archéologues. Visite du tombeau thrace de Kazanlak (4-ème siècle avant JC). Le tombeau est situé dans la partie sud du tumulus et se compose de trois pièces: une antichambre rectangulaire, un étroit corridor en briques (dromos) et une chambre funéraire ronde en briques, décorés de peintures murales représentant les rites funéraires et la culture thrace. L'intérêt principal du tombeau de Kazanlak réside dans ses peintures murales : ce sont les seules œuvres d'art hellénistique de ce type conservées qui aient été trouvées dans l'état exact où elles ont été dessinées et exécutées. Le maître inconnu travailla principalement en quatre couleurs: noir, rouge, jaune et blanc.
Départ vers Plovdiv. Dîner.

Jour 6 : Hébergement à lhotel Dedeman Trimontium 4* en plein centre ville. Visite de la ville à pied.
Plovdiv est une des plus vieilles villes en Europe . Elle a été fondée avant Athène , Rome et Konstantinopole. Cest une ville qui existe du temps de la ville de Troya. On y a trouvé des vestiges de la culture des Thraces . Les Thraces étaient très fameux dans le monde antique par leur vins de haute qualité .

La période des Romains nous a laissé des bâtiments publics tels que lamphithéatre de Plovdiv (fin du 1-er et début du 2-ème siècle de notre ère , il est toujours utilisé pour des spectacles en palin air) , le forum romain ( 2-ème siècle de notre ère ) le stade romain dune longueur de 180 m avec 30 000 places ( 2-ème siècle de notre ère ). Pendant cette période le nom de la ville était Trimontium la ville sur trois collines .

La vieille ville de Plovdiv ( 18-19-ème siècle ) avec ses jolies et grandes maisons qui sont preuve de la puissance économique de la ville . A cette époque Plovdive rivalisait avec Thessalonique et Istanbul . On peut passer par les petites ruelles pavées et entrer dans les vieilles maisons devenues musées , magasins , salles déxposition ou restaurants.

Dîner dans un de ces restaurants.

Jour 7 - Petit déjeuner. Départ de bonne heure vers Istanbul (420 km).
La frontière avec la Turquie est d'environ 144 km de la ville de Plovdiv. La partie européenne de la Turquie représente 3% du territoire du pays. La ville principale est Edirne. Situé à proximité de la frontière greque (7 km) et de la frontière bulgare (20 km) frontières, cette ville est célèbre par ses nombreuses mosquées dont les minarets et les coupoles font partie de limage de la ville. A Edirne se trouve les ruines de l'ancien palais des sultans ottomans et la Mosquée Selimiye. La mosquée a été commandée par le sultan Selim II et construit par l'architecte Mimar Sinan entre 1568 et 1574. Elle est considérée comme son chef-d'œuvre, ainsi que l'un des chefs-d'œuvre de l'architecture islamique. Elle est inscrite au Patrimoine mondial en tant que bien culturel. Entourée des quatre plus hauts minarets du monde islamique (70.9 m), la mosquée de Selim II est surmontée d'un grand dôme. Autour de la mosquée se trouvent de nombreux bâtiments additionnels : bibliothèques, écoles, hospices, bains , salles de restauration , marchés, hôpitaux et un cimetière.
Départ vers Istanbul . Arrivée au début de laprès-midi.
Nuit.

Jour 8 - Petit déjeuner - Croisière sur le Bosphore et excursions sur deux continents.
La journée commence par la visite du célèbre Marché aux épices et continuer en bateau pour une croisière le long du Bosphore. Après le déjeuner - passage en Asie par le grand pont. Visiter du Palais de Beylerbeyi et de la colline Camlica .
Retour à l'hôtel, nuit (Petit déjeuner et déjeuner inclus).

Jour 9 Petit-déjeuner. Excursion à traves la vieille ville.
Cest une excursion classique d'une journée classique . Elle comprend la visite des principaux monuments historiques dIstanbul : l'ancien hippodrome romain (centre des courses de chars) ,la Mosquée Bleue, le palais de Topkapi, la Sainte-Sophie et le Grand Bazard ( le marché couvert Kapali Carsi ). Nuit .(Petit déjeuner et déjeuner inclus).

Jour 10 Petit déjeuner. Transfert à laéroport.